Aller au contenu

Photo

Madeleine de Proust...

France Europe XXIème siècle

  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 12 201 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 17 février 2021 - 10:03

Madeleine de Proust me dis-je
Et de sourire
Oh ce parfum de menthe et de miel
qui rafraîchit et brûle ensemble
parfum tel un éclair
telle une foudre
qui soudain ressuscite quelque jadis
aux portes mêmes des légendes
que lisent seuls les dévots de la quête
Loin des limbes de la mémoire
la voici
belle par essence au regard de l'amour
jeune toujours par-delà les années qui passent
de cette jouvence inhérente au marbre des statues
devenues chair
Devant moi sidéré
elle
incarnée en une immarcescible matière
avec cette aura aimantant mille soleils
faisant sourdre mille sources
Nul souvenir-fantôme
mais une présence qu'on pourrait semble-t-il toucher
étreindre pensé-je presque
Et de fermer les yeux du corps mortel
pour la mieux contempler vivante
Hors du Temps

#2 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 605 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 17 février 2021 - 11:18


Rien de mieux, sans doute, pour comprendre votre poème, que de se retourner vers le texte fondateur.

"Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir."

Le souvenir - ou plutôt la restitution, la re-création. ... - de ces instants abolis, de ces expériences ( d'un point de vue existentiel ) n'est pas en effet un fait de conscience, un fait de mémoire au sens strict.

Votre poème rend sensible cette "présence" du passé, d'un "temps perdu" ... et "retrouvé".

#3 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 12 201 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 17 février 2021 - 01:39

Rien de mieux, sans doute, pour comprendre votre poème, que de se retourner vers le texte fondateur.
"Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir."
Le souvenir - ou plutôt la restitution, la re-création. ... - de ces instants abolis, de ces expériences ( d'un point de vue existentiel ) n'est pas en effet un fait de conscience, un fait de mémoire au sens strict.
Votre poème rend sensible cette "présence" du passé, d'un "temps perdu" ... et "retrouvé".

Merci beaucoup, Jped, pour ce rappel et cette analyse...
Cette "re-création' est bien là un des miracles de l'Art en général et de la Poésie en particulier!

#4 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 775 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 19 février 2021 - 11:06

Très beau...



#5 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 12 201 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 19 février 2021 - 01:39

Très beau...


Je vous remercie...