Aller au contenu





Toutes les preuves d'amour

Posté par Emrys, 17 décembre 2016 · 336 visite(s)

Si nous étions convaincus
De la réalité
De la réciprocité
De nos hauts sentiments,
Toutes les preuves d'amour
Que nous pourrions nous donner
Ne rajouteraient rien à la profondeur
De ce que nous éprouvons
Au fond de nous.

Dans le cas contraire,
Le faire malgré tout
Ne serait que dépit,
Chantage au sacrifice,
Ou jeu spécieux,
La preuve même
Que l'amour aurait perdu
Ou n'aurait jamais eu
Le sens désintéressé
Dont il ne saurait se départir
Sans devenir
Autre chose que banalité.

L'amour se sent,
Se vit en silence,
Ne se nourrit que de lui-même.
Il se passe de tout,
Sans déclaratif réel ou supposé,
Il est du juste instinct
Qui offre sa poitrine,
Pour recevoir la balle,
Pour sauver l'autre...
Et nous-mêmes.




                   Très beau

 

hasia

Merci beaucoup, chère poétesse, pour ce passage

Une conception pure et noble de l'amour vrai...

Merci M. de Saint-Michel,

un peu  trop idéaliste, ce texte..mais bon.

Ma photo

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Bienvenue

Image IPB

Vous vous êtes échoués sur mes rives ?
Qu'importe comment,
qu'importe pourquoi
la dérive !
Vous êtes ici de pas-sage.
Laissez s'il vous plait
à l'entrée vos ba-gages.
Si je n'ai pour vous
pas encore de visage,
Apercevoir le vôtre m'oblige.
Hors de question que je vous néglige !
Permettez que
je vous guide sur mes terres !
Allons en extraire quelques vers



Les textes en prose

Ni cri ni geste-- Totale extinction -- La do mi ré fa la-- Concerto en sol-enterrement classique -- Unter den Linden -- Den a Noc-- L'enfant de sable

Les triptyques en prose

L'Aujourd'hier: Hier, l'attente -- Aujourd'hui, je te souris... -- Demain, on ne meurt que deux fois
L'ombre: L'ombre en été -- L'ombre en automne -- L'ombre en hiver

Les textes en série

Vacuum City
Veuillez déposer vos bagages -- Le temps de la métamorphose -- Si tout commence un jour

Les triptyques en vers

Recollection: Le départ--Les fausses larmes --Le compromis
La Clé: ...de la chambre -- ...du fragile édifice de sa vie -- ...d'une nuit entre toutes les nuits
Rendre ou se rendre: Je vous rends vos rêves -- Je rends mon corps à la terre -- Où se rendent nos âmes ?

La musique et Les mots

Derniers commentaires

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Octobre 2017

D L M M J V S
1234567
891011121314
15161718192021
22 23 2425262728
293031