Aller au contenu

Vers d'autres rives



J'aime la nuit, la profondeur de son ventre

Posté par Emrys, 15 juin 2017 · 328 visite(s)

J'aime la nuit,
 
la nuit brune et nue,
 
la nuit dévêtue des brumes et des voiles,
 
celle qui impudique me dévoile
 
la profondeur de son ventre
 
jusques aux bords de ses étoiles,
 
et me livre son indolente voie lactée,
 
celle qui offre son sein
 
à la métamorphose des choses...


Jusqu'au berceau de la mort

Posté par Emrys, 29 mai 2017 · 717 visite(s)

Combien d'années déjà
Qu'à chaque printemps
J'observe la légèreté de tes pas
Sur les marches du temps

Combien de fois déjà
Ai-je vu le bleu-vert de tes yeux
Prendre la couleur du magnolia
Vu de leurs lumières le jeu

Entendu ton rire répondre
Au chant des oiseaux
Senti mon cœur fondre
Vu de ton...


Dans l'attente d'une agonie

Posté par Emrys, 23 mai 2017 · 55 visite(s)

Ils étaient là, tous,
Dans l'attente désespérée
D'une rémission, d'une guérison,
Alors que les tares, les débilités,
Faisaient leur œuvre
Dévastatrice.
 
Je me souviens de leurs sourires
D'humanité,
De leurs rires de singe,
De leurs larmes d'espoir,
Aussitôt gelées par la glaciatio...


L'impossible poème

Posté par Emrys, 10 mai 2017 · 111 visite(s)

Il y eut cet instant de vide
Cet instant au delà des larmes
Sans colère et sans armes
Devant la teinte livide
De ton visage
Désormais paisible et sans âge
Devant tes paupières closes
Ouvertes sur une autre lumière
Que celle offerte à la banalité des choses
Des choses gisantes dans les blancs cimetières
Souriant...


L'oeuvre du silence

Posté par Emrys, 28 février 2017 · 223 visite(s)

Elle écrira
Et trouvera dans le verbe et le sens
Qu'elle aime lui donner
Et qu'importe la langue
Qu'importe le registre
S'ils lui sont soumis
 
Elle se dira
Il comprendra
 
Elle écrira et formera
Ses lettres avec délicatesse
Jusqu'à l'apparition des formes
La disparition des bornes
 
Elle écrira
Elle saura alors
Qu'...


Toutes les preuves d'amour

Posté par Emrys, 17 décembre 2016 · 327 visite(s)

Si nous étions convaincus
De la réalité
De la réciprocité
De nos hauts sentiments,
Toutes les preuves d'amour
Que nous pourrions nous donner
Ne rajouteraient rien à la profondeur
De ce que nous éprouvons
Au fond de nous.

Dans le cas contraire,
Le faire malgré tout
Ne serait que dépit,
Chantage au sacrifice,
Ou...


Il est une heure

Posté par Emrys, 29 novembre 2016 · 216 visite(s)

Il est une heure
Qui porte en elle
L'apaisement des passions,
L'hécatombe des hirondelles,
Une fusion, le trait-d'union
Entre le jour et la nuit,
Une heure blanche et bleue
Aux récurrences singulières.
 
Le ciel inscrit alors
Des traces claires
Dans l'uniforme bleuité
D'une mort annoncée.
 
À Saint-Jean,
La Saô...


Ton cœur bagué d'un solitaire.

Posté par Emrys, 27 novembre 2016 · 206 visite(s)

Languide,
la sono dégouline.
Des notes perlent contre ta peau,
des arpèges lèchent tes doigts...

Il était une fois au fil de l'eau
des pierres cristallines.

Libre,
ton corps déménage
vers le blanc marécage d'une folle extase.
Héroïne sans âge tu chevauches Pégase...
...
Puis,
la vague déferle,...


L'heure bleue

Posté par Emrys, 08 novembre 2016 · 267 visite(s)

L'heure bleue
 
Pourquoi m'inspire-t-il
Ce court instant ce moment sombre
Cette perte des ombres
Et ce silence offert
À la nuit délétère
Pourquoi la faillite des vers
Les cyprès noirs
Leurs caresses au ciel
Aux couleurs bleu-hiver
À l'heure précoce du soir
J'attends de toi quelques mots quelques pas
À moins que...


Dis pouvais-je savoir que la guerre serait longue

Posté par Emrys, 15 octobre 2016 · 194 visite(s)

Dis pouvais-je savoir
Que la guerre serait longue
Et pouvais-je prévoir
Quand sonnerait le gong
De la fin du combat
Il eût fallu dix vies
Et autant d'agonies
Pour prendre le dessus
Sur ce monstre bossu
Sur ce démon tordu
Il distillait la mort
Je distillais mes vers
Aux damnés des enfers
Et portais mes poèmes
Mes rêves mes je...


Au bout des landes

Posté par Emrys, 18 septembre 2016 · 238 visite(s)

Au bout des landes
l'écume épouse les rochers
et le vent scande
d'antiques chants oubliés

Au bout des landes orphelines d'un soleil bas
le guillemot chante
et dodeline de la tête sous le ciel las
de l'ombre absente

J'attends patient j'attends vivant
que la pierre fende le cœur de l'onde
pour qu'enfin tu entendes ces mots

Ailleu...


et rien d'autre qui ait besoin de mots

Posté par Emrys, 25 juillet 2016 · 379 visite(s)

Prends ma main
 
viens  faire ce voyage sans mouvement

vers ce feu sans chaleur
 
viens  voir les mondes mourir

et disparaître indifférents

à la gravité des heures

te rendre et t'étourdir

de la fonte du temps
 
viens en écouter la poésie

en ressentir les particules

défaire les apparen...


Vous avez un message

Posté par Emrys, 21 juillet 2016 · 223 visite(s)

Pendue aux illusions d'être
Tu oscilles entre pseudos
Mines prêtes à exploser
Autant de
Je veux paraître
Autre chose qu'une pantomime
 
 
Étroites sont les mailles
Du long filet d'étoiles
Au code écrit en braille
Virtuel aveugle
Au dessus d'une plage
Aux vagues aphones
 
Soudain sur ton i phone
"Vous avez...


J'apprends

Posté par Emrys, dans Poèmes d'Horus 23 juin 2016 · 330 visite(s)

J'apprends...
Que vous semez la mort les flammes de l'enfer
Dans mon ciel ahuri sous mon étoile éteinte,
Que vous blessez mes nuits de vos armes de fer
Du bruit de vos canons jusque dans mon enceinte.
 
 
J'apprends...
Que vous avez un jour invité Lucifer
A la table des rois, marqué de son empreinte
La nappe de ce monde, dres...


C'était l'heure

Posté par Emrys, 09 juin 2016 · 285 visite(s)

C'était l'heure où le ciel
cette belle insolence
s'étale indescriptible
à vomir ses pâleurs
à damner les poètes
et que dire des peintres
ces maudits des couleurs

C'était l'heure impossible
où les êtres se taisent
épuisés de vains mots
lancés à Dieu ne plaise
aux muses imbéciles...


Lorsque je reviendrai dans ma robe christique

Posté par Emrys, dans Poèmes d'Horus 21 mai 2016 · 266 visite(s)

Lorsque je reviendrai dans ma robe christique
Répandre la nouvelle aux arbres et aux fleurs
Que la Terre est lavée des hommes, de la peur,
Par un déluge acide aux vapeurs atomiques,

Mon ciel sera ouvert, sous les regards obliques
D'insectes rescapés des coulées léthifères,
Aux oiseaux mécréants échapp...


L'âge de la poupée qu'elle tient à la main

Posté par Emrys, dans Poèmes d'Horus 21 mai 2016 · 208 visite(s)

Sous un ciel d'agonie s'élève à peine audible
La plainte d'une vie qui doucement s'éteint
Dans la moiteur chimique embaumant l'air atteint
Par quelques déraisons qui n'auraient pas de cible.

Tandis que les corbeaux dépècent les cadavres,
Des haut-parleurs têtus débitent des consignes
A des pantins couchés...


Tréblinka

Posté par Emrys, 29 avril 2016 · 220 visite(s)

Entends ces cris de désespoir
Entends crier le nom de Dieu
Et juste avant le long silence
Entends-le descendre
Miséricordieux
 
Tréblinka
Tes larmes ne suffiront pas.
 
Vois le ciel muet couleur cendre
Cracher vomir des volutes noires
Qu'aucuns soleils n'osent pourfendre
Vois la nuit lentement descendre
Un voile sombre cache les c...


Mésange

Posté par Emrys, 02 mars 2016 · 1 271 visite(s)

Mon ange ma première,
Ton chant ouvre le ciel sur des océans bleu
Rendus à la lumière.
 
Ma douce messagère,
Vois le jour
Couvrir la nuit de ses tendres adieux !
 
Écoute !
La terre reste muette,
Attentive et secrète,
L'écho de ton ariette
En ses notes légères;
Leur vol ferme la porte à l'hi...


Je revois le visage de ce vieil homme

Posté par Emrys, 27 novembre 2015 · 418 visite(s)

Je revois le visage de ce vieil homme,
Ses lèvres minces, son front dégarni,
Ses petits yeux bleus,
Presque malicieux,
Son nez d'aigle busqué,
- Un défi aux dieux,
Un vol prodigieux...
Ce vieil homme assis, pourtant dressé,
Près de son compagnon noir,
De métal et de bois verni.
Je revois ses hôchements de tête,...






Ma photo

1 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)

Bienvenue

Image IPB

Vous vous êtes échoués sur mes rives ?
Qu'importe comment,
qu'importe pourquoi
la dérive !
Vous êtes ici de pas-sage.
Laissez s'il vous plait
à l'entrée vos ba-gages.
Si je n'ai pour vous
pas encore de visage,
Apercevoir le vôtre m'oblige.
Hors de question que je vous néglige !
Permettez que
je vous guide sur mes terres !
Allons en extraire quelques vers



Les textes en prose

Ni cri ni geste-- Totale extinction -- La do mi ré fa la-- Concerto en sol-enterrement classique -- Unter den Linden -- Den a Noc-- L'enfant de sable

Les triptyques en prose

L'Aujourd'hier: Hier, l'attente -- Aujourd'hui, je te souris... -- Demain, on ne meurt que deux fois
L'ombre: L'ombre en été -- L'ombre en automne -- L'ombre en hiver

Les textes en série

Vacuum City
Veuillez déposer vos bagages -- Le temps de la métamorphose -- Si tout commence un jour

Les triptyques en vers

Recollection: Le départ--Les fausses larmes --Le compromis
La Clé: ...de la chambre -- ...du fragile édifice de sa vie -- ...d'une nuit entre toutes les nuits
Rendre ou se rendre: Je vous rends vos rêves -- Je rends mon corps à la terre -- Où se rendent nos âmes ?

La musique et Les mots

1 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)

Septembre 2017

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425 26 27282930