Aller au contenu





Par ma bouche en coeur, les dents du bonheur !

Posté par chevalier dupin, 18 juin 2010 · 320 visite(s)

mes poèmes filiaux ou enfantins de pêche
De plus belle,
En cage d'amour enfantin,
Pour Pirouette et Noelle,
Pour mes merveilles à caresse,
Pour leur réjouissant festin,
Je veille au grain ;
Car je m'en voudrais que s'accélèrent,
Les battements du coeur de mes hamsters,
Puis que prisonniers de mes fautes,
Ils ne me soient que tristes hôtes,
Obligés bêtement à toute vitesse,
A ne ronger que leur frein !


Image IPB