Aller au contenu





Parfois dans une stalle à gueux, Mythe est réalité !

Posté par chevalier dupin, 22 juillet 2009 · 243 visite(s)

mes associations de bienfaiteurs poétiques
Qu'est-ce qu'un Minotaure ?
En vérité toute nue : moins qu'un vieil aurochs ;
Moins encor que le complet d'un jeune schnock.
Comment alors ne pas diminuer du triple,
Celui-là qui par deux fois se minore,
Cette vermine au tort multiple !

Un jour que j'étais ermite au logis,
A faire pousser une chimère indigne,
J'en ai croisé un des dégoûtants anonymes,
Fétide aussi fort qu'un boeuf ;
Une horreur sans nom pour les nez unanimes,
Perdue dans mes jardins secrets et jolis,
Dont je me souciais mieux que d'une guigne.


Elle s'auréolait caillée,
D'une nuée de mouches amères,
Qui lui prenaient la tête jusqu'à l' acculer,
Malgré de paix répétée, ses prières.
Ses androgènes dessous, maculés de vache,
Qui ne sentaient le rose des prés, ni de loin,
Ecoeurait d'ailleurs sa meuglante meuf,
L'obligeant à en prendre un autre par les cornes,
Sans que son mari bien mûr, en fut au parfum.

Par delà l'histoire quoi donc d'étonnant,
Que nous reste étranger aux belles viornes
Un personnage autant célèbre que puant,
A moitié, ni brave homme, ni bravache ?!