Aller au contenu





Depuis : A se taper la tête

Posté par Sinziana, dans Textes 23 janvier 2019 · 241 visite(s)

Depuis : A se taper la tête

 

23 Janvier 2019

Ce matin, les flocons dansent à ma fenêtre. Trajectoires aléatoires fascinantes. Dieu en personne a composé pour chacun une unique chorégraphie. Les enfants sont en vacances exceptionnelles, pour ne rien rater du spectacle.

Une jeune femme que je soigne est aux urgences pour un oeuf dans le crâne. Le confrère radiologue m’annonce sèchement que c’est moche. Très moche. Des cellules jaunes ont entamé, dans leur coquille de chair, une danse incohérente, une ronde folle contre la vie qui n’a pas de sens. Une danse à se taper la tête contre les murs.
 
 
Sinziana Ionesco
 


 
 



Source : A se taper la tête



Quand c'est dur, il faut rester humble, chaque rôle a une importance insoupçonnée.


Être sans y penser
Par passion dévouée,
Indispensable ! Amie
Dont l'innée bienveillance
Est accompagnatrice
Des danses de la vie.
[WV]

Merci.

Très touchée par ton message-poème.

 

"Guérir parfois, soulager souvent, consoler toujours" (attribué à Ambroise Paré)

Derniers billets

Derniers commentaires

Ma photo