Aller au contenu





Depuis : On m'a volé ma vie

Posté par claus, 29 mars 2019 · 116 visite(s)

 
Que reste-t-il ? Des rêves qui n'espèrent plus,
de la fumée qui, en volutes grises danse, et se défait,
du vent qui, à contre-courant se fend...
on a volé ma vie, pillée, abusée, lynchée, faux réquisitoire,
mouvements de violence à la toupie infernale, aux cercles de vie de plus en plus étroits
qui finissent à se cloîtrer sur eux-mêmes, plus de directions
je trainais les accès de mes succès mutés en cauchemars à la rouge chaîne
écorchant la peau de l'espoir.
Après rien n'était plus possible, prise à la geôle des sueurs froides de mots qui rongent et confondent
n'ayant que le pouvoir létal qui tue ce que l'on porte de plus beau en soi.
On a volé ma vie.
 



Source : On m'a volé ma vie



Derniers commentaires