Aller au contenu

Photo

Métaphysique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
632 réponses à ce sujet

#61 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 03 avril 2014 - 09:23

Je vous prie de m'excuser, mais c'était pour son bien: la situation était par trop désespérée:-(



#62 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 03 avril 2014 - 09:32

Mais enfin, monsieur ! Vous pourriez tuer toute l'humanité avec ce raisonnement !
Sans parler de victorugueux...

#63 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 03 avril 2014 - 09:40

Les deux portes - opposées - donnant accès à la salle des entretiens d'embauche s'ouvrent silencieusement pour laisser entrer deux individus mêmement costumés.

Lesquels vont s'installer de part et d'autre du vaste bureau central.

Devant chacun un dossier marqué "urgent".

A l'intérieur une feuille dactylographiée, proposant cette question: " L'entreprise a besoin d'un Directeur des Ressources Humaines clairvoyant et sans complaisance. Engageriez- vous la personne assise en face de vous?"

- Certainement pas! répondent d'une seule voix les deux candidats.

- Aux suivants! clame l'interphone suspendu à l'un des murs.



#64 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 04 avril 2014 - 07:39

Un homme se rend à un entretien de recrutement pour un poste d'épongeur de rues.
- Vous avez une expérience dans ce domaine, demande la directrice des ressources humaines ?
- Non, mais j'ai déjà gardé un canard.
- Quel rapport ?
- Aucun mais...
Tout à coup, un facteur entre dans le bureau et abat la directrice.
- Que diable ?, s'émeut le candidat.
Et le facteur de répondre avec aplomb.
- Il n'y avait aucun espoir que vous ayez ce poste.

#65 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 04 avril 2014 - 08:05

Méta-psychose brrrrrrrrrrrr



#66 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 04 avril 2014 - 09:15


Alain, Bertrand et Charles ont été vus près de la mare. Ils sont interrogés par la police au sujet du meurtre de la DRH. Alain a déclaré que Bertrand l'avait tuée. Bertrand a déclaré qu'il était innocent. Charles a affirmé qu'il n'était pas le tueur. La police sait qu'un seul est le tueur. Alors, qui a vu le canard ?

#67 FlyingK

FlyingK

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 457 messages
  • Une phrase ::Je ne suis pas disponible pour autant.

Posté 04 avril 2014 - 01:56

C'est Mr Cantat.



#68 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 04 avril 2014 - 02:06

C'est clair !

.

.

.

C'est très clair.



#69 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 04 avril 2014 - 02:10

Il n'y a de clair que le clair.



#70 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 04 avril 2014 - 03:31

D'une clarté aveuglante, cela crève l'écran...

 

C'est Charles qui a vu le palmipède.

 

Regardez-le: Avec son chapeau trop petit, sa redingote, sa canne en bambou ( canne fusil?)...Regardez-le marcher en canard...

 

...Regardez-le tourner autour de l'étang moderne...



#71 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 04 avril 2014 - 05:09

Les policiers s'emparent de Charles qui était occupé à écrire un poème funeste.
- Tout vous accable, Charlie ! Le ciel bas et lourd, vos admirateurs balourds, le témoignage de la morte... Qu'avez-vous à dire pour votre défense ?
L'homme au regard sombre et disproportionné lève la tête et d'un ton ironique et obtus, lâche lestement :
- Coin ! Coin !

#72 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 04 avril 2014 - 07:17


Pendant ce temps-là, Alain, qu'aucun flic n'avait encore jamais entendu, s'amusait avec son fusil....- tiralaouli tiralaouli laouli laouli, chantait-il avec allégresse, pointant son arme vers le ciel. On aurait dit qu'il sentait venir le printemps. Tiralaouli tiralaouli laouli...Quand, soudain, passa un vol de canards sauvages. Ils s'ébattaient joyeusement dans le ciel, dessinant des V avec leurs ailes.

Excédé, n'en pouvant plus, Alain tira :

- Pan, t'es mort, dit Alain, ça t'apprendra à savoir écrire mon nom !



#73 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 602 messages

Posté 04 avril 2014 - 08:26

- Un baiser, voilà qui nous changerait. Une plume de rubis mosaïque. Mon sang, voyez-vous?

 

Le canard fantôme hantait les cerveaux en bulles, répétant sans haine :

 

- Un baiser, voilà qui me charmerait. Une bruine de doux caillots. Votre sang à venir, comprenez-vous?



#74 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 04 avril 2014 - 09:06

Cet homme prétend connaître l'origine du bus.
Assis en tailleur au milieu de la route, il hurle :
- La matière du monde n'est que corned-beef ! Le monde n'est que corned-beef !
Plusieurs personnes sombrent dans la déraison en l'entendant. Mais une jeune jeune fille qui cherche son chemin s'arrête devant lui et lui rétorque :
- Ce n'est pas du corned-beef, monsieur ! C'est de la mousse de canard.

#75 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 04 avril 2014 - 11:02

La jeune fille qui vient de mousser moucher l'illuminé cherche en fait l'adresse du Moulin Rouge.

Pour y danser le French Cancan.

Et gagner beaucoup d'argent.

A la suite de quoi elle partira pour la campagne.

S'achètera une longue ferme opulente.

Vivra au milieu des champs de betteraves. ( Quel absolu!)

Et pourra ainsi oublier sa vie passée,

profondément se renouveler,

et puis des oies élever,

en la vie foi retrouver...



#76 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 05 avril 2014 - 05:35

Il était une fois, une marchande de foie,... etc. tout le monde connaît. La jeune fille, qui n'était pas si cul-cul qu'elle en avait l'air, cachait bien son ambition. Un jour plus radieux que les autres, elle invita tout ce beau monde chez elle à un super-herbecue / le facteur, le flic, l'illuminé, Charlot, Alain, Bertrand, et même le fantôme de la DRH qui cultivait du chanvre dans le jardin de la jeune fille, au milieu des oies, des betteraves, du maïs et quelques barbes hallucinogènes qui n'en demandaient pas moins...


- Passez-moi la moutarde, hurla la marchande à sa plus fidèle oie.

Qui s'exécuta illico, avec une dextérité de singe.



#77 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 05 avril 2014 - 05:41

Pendant que l'oie s'éloigne de quelques cases tout en se disant que singer un singe ça commençait quand-même à la gaver grave, la marchande, dame de respectable corpulence déploie une convaincante couche de moutarde à l'intérieur de son sandwich taille XXL.

Elle salive bien sûr abondamment et calcule quelles dimensions il va lui falloir donner à sa cavité buccale pour commencer à engloutir avec succès son en-cas, quand elle voit s'approcher la jeune fille au bras d'un godelureau...

Les voici  qui se mettent à s'enlacer et commencent à échanger un long baiser goulu...si bien que sa propre bouche s'ouvre machinalement pour rester bée un bon moment, car le godelureau  repousse la jeune fille,se rue sur elle, lui arrache l'énorme petit pain des mains en s'écriant:

 

- Ah! Ah! Ce baiser m'a mis en appétit, je vais me régaler!

 

- C'est dégoûtant! pleurniche la jeune fille, j'avais quand-même droit à la moité du sandwich!...

 

-C'est dégoûtant! glapit la marchande, j'avais quand-même droit à la moitié du baiser!...



#78 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 06 avril 2014 - 10:20

Le mari de la DRH décédée survient, déguisé en facteur et armé d'une tronçonneuse ensanglantée.
- Diable !, s'écrie la jeune fille déboussolée, vous allez découper mon godelureau pour me venger ?
- Non, répond-il en tronçonnant le sandwich d'un geste précis ! Je n'ai plus de courrier depuis huit jours et je soupçonne ce sandwich de me l'avoir volé !
Et le sandwich agonisant de rétorquer :
- Vous feriez mieux de vous ouvrir le ventre ! On n'a pas idée de se venger sur un sandwich...

#79 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 06 avril 2014 - 05:41

- Merde! Mon sandwich! Le voici comme qui dirait tout décharné, dénervé, démusclé, dépulpé! Ah! mais, je vais tout de suite m'inscrire au concours de facteur. Ainsi, j'aurai droit à la tronçonneuse!...

- Je fais un prix  sur les tronçonneuses aux godelureaux promus facteurs! glisse la marchande, l'oeil brillant.

- Et je me vengerai, promet le godelureau, et, pendant que j'y serai je taillerai dans les rangs, j'ensanglanterai la hiérarchie, je deviendrai roi des facteurs...Ce sera mon sacre à la tronçonneuse! Ah! mais!...

 - Et pour toute panoplie de roi achetée, couronne, sceptre, étole à col de vison, la maison offre un sandwich aux rillettes d'oie...Qu'on m'apporte le catalogue! Hurle la marchande...

 - Je peux pas, dit l'oie, je suis sur une case labyrinthe, je dois passer mon tour...



#80 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 06 avril 2014 - 11:00

Heureusement la tronçonneuse parle :
- J'étais la mère de cette pauvre DRH.
Le sandwich (blessé par la tronçonneuse, il geint) :
- Vous parlez de la victime ?
La tronçonneuse (visiblement excédée) :
- Vous ne comprenez rien ! Vous ne comprenez rien à rien !

#81 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 07 avril 2014 - 06:44

Alain, dans son coin, toujours très philosophe, leur tint à peu près ce propos :

- Que faisiez-vous à la Poste ? Vous tiriez le courrier...  Eh bien, mangez maintenant !



#82 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 602 messages

Posté 07 avril 2014 - 10:42

L'enveloppe jaune sortit une lame, avec un rire calque elle incisa la mère.

(Elle espérait sortir de sa condition.)

Le vigile la piétina, de ses crampons émargés.

Alain recueillit son dernier froissement.

 

La mère invectivait le jour flaquant le sol.

- Mais taisez-vous donc, vous et votre voix de griffe!



#83 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 07 avril 2014 - 03:55

Ce fut une telle confusion que le concours de facteur disparut à tout jamais.

 

- Bah! Il vaut mieux un faux facteur bien affûté qu'un nouveau préposé gourmand et peu futé! tenta de philosopher quelqu'un d'une voix d'arme blanche.

 

Aux dernières nouvelles, le godelureau serait devenu homme-sandwich pour une marque de tronçonneuse.



#84 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 07 avril 2014 - 06:40

Alain se déguise en Dark Vador.

Le facteur qui n'est qu'un tueur sériel déguisé en facteur poste une lettre empoisonnée destinée au godelureau.
Mais le godelureau godelure à tout va, il n'est jamais chez lui. La tronçonneuse le remplace, déguisée en maître Yoda.
Un représentant de commerce survient justement à cet instant :
- Vous n'allez pas vous noyer, hein ?
Et la tronçonneuse de répondre :
- Non, hé ! Je sors pour une promenade, là.

Il faut préciser que le rreprésentant de commerce vend des baignoires.

#85 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 07 avril 2014 - 09:32

- Pas mal votre costume de Dark Vador, Alain,dit le représentant, mais vous êtes vraiment sûr pour la cravate verte?

- Quoi?! Quoi?! rétorque Alain, Monsieur s'y connaît en Dark Vador, peut-être?!...Bon, bon d'accord j'ai mis la verte parce que j'ai oublié de porter la rose au nettoyage...

- Hé! Au fait!...Le godelureau est peut-être, lui, déguisé en Luke Skywalker pour faire un homme-sandwich plus convaincant?!...suggère la baignoire que le représentant traîne partout après lui, à des fins démonstratives, et, au bout d'une lourde chaîne prêtée par le fantôme de la DRH.

- Je veux un autographe dans ce cas! clame, en se trémoussant dans l'eau savonneuse, un canard en plastique.

- Ho! doucement! Tu vas nous faire passer par-dessus bord!...râle le poisson rouge.



#86 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 602 messages

Posté 07 avril 2014 - 10:31

Des écailles d'or s'épilent le (bip) et sautent sur le faux canard.

Son plastique pâli, épluche l'eau qui s'enfuit.

Le godelureau saisit le godemichet jaunasse et l'embrasse.

- Ah! Le (bip) de la DRH!

Il est rouge (le godelureau), il enfouit son visage dans une affiche détestable.

Elle a les seins vraiment plats, soupire le poisson rouge.



#87 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 295 messages

Posté 08 avril 2014 - 06:02

Bertrand, un peu plus futé que les autres, cherchant à échapper à Dark Vador et sa suite, se fait appeler Bertrand-Bertrand.

Ils sont tous fous, pense-t-il. Ainsi, Incognito, je ne reconnaîtrai que mon double.

Arrivé à hauteur du canard-en-plastique-qui-épluche-l'eau, celui-ci le salue :

- Bonjour Bertrand ! Tu as l'air tout guilleret

- Bonjour Plastic-Bertrand



#88 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 08 avril 2014 - 06:54

- Enchanté Bertrand! Enchanté Plastic! intervient le godelureau, qui a  l'ouÏe fine. Il est vrai que nous avons négligé de nous présenter et qu'il est bel et bon de réparer cet oubli:  Je suis Armand Taliste.

- Domie, geint le sandwich.

- Pozzo, annonce le représentant.

- Lucette, glougloute la baignoire.

- Esthile Mc Culotte, ronronne la tronçonneuse.

- Dame Pluche, murmure l'eau, ou ce qu'il en reste.

- John le poisson rouge, sourit le poisson rouge.



#89 Jérôme nyctalo

Jérôme nyctalo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 086 messages

Posté 10 avril 2014 - 06:42

L'assaut d'amabilités est à peine achevé qu'une hôtesse d'accueil vient signaler, d'une voix très professionnelle, à tout ce petit monde, que le temps de parole est maintenant dépassé, ainsi que la période de location de la maison, celle-ci devant abriter à partir de vingt heures un très classique dîner aux chandelles:

- Allez, allez, mesdames, messieurs, il faut à présent vider les lieux sans oublier la baignoire, l'affiche et le poisson rouge, allez, allez, on décampe...

 

Entre alors, un homme en smoking et noeud-papillon qui tient d'une main une assiette blanche où se prélassent deux fines tranches de jambon, et de l'autre une lampe de poche.

- Ah! Quand-même! s'exclame-t-il, je travaille trop, j'ai quelque peu perdu la main! J'ai pris une lampe de poche au lieu d'un chandelier! Une lampe de poche au lieu d'un chandelier!



#90 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 444 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 11 avril 2014 - 08:05

L'hôtesse d'accueil fixe longuement l'homme qui vient d'entrer.
Un cadre d'entreprise, très mal en point à cause de l'alcool.
- Heureusement, votre chambre est juste là, à droite, explique l'hôtesse.
- Mais il n'y a pas de porte, s'indigne l'homme éméché.
- Ce n'est pas un problème, rétorque l'hôtesse toujours aussi professionnelle, il n'y a pas de plancher non plus.