Aller au contenu

Photo

Hommage à Salvador Dali

Uni Vers Suréaliste

  • Veuillez vous connecter pour répondre
31 réponses à ce sujet

#1 jAc

jAc

    Tlpsien +

  • Membre
  • PipPip
  • 10 messages

Posté 22 avril 2014 - 08:58

Dali_Vernes

 

20080706125000Photo.jpg

 

De l'océan du temps qui noie l'espace  forme

Qui ronge l’horizon d’une  lèpre difforme

Des profondeurs de l’antre d’un géant égaré

Resurgissent  nos rêves et passions oubliés

 

 

Bleu de l’onde vive au sourire glacée

Plénitude fardée d’un soleil orangé

Houle d’effluve mauve errante  et  jaillissante

Peuplée de vieux  démons aux dentures saillantes  

 

 

Créature de Dieu que l’on appelle Humain

D’une brèche du temps qu’il ouvre de ses mains

Il  emporte  ses rêves, ses songes  et ses tourments

Dans un jardin secret, pour un baiser d’amant

 

 

Parfum de soir de lune au pays  des rosiers

Eden d'idoles brunes au jardin des ronciers

Pensées édulcorées s'enferment en tour carrée

Fraiches et tendres fêlures aussitôt oubliées

 

 

Sous l’arche de rosiers qui griffent  les années

Le repas est servi, et nos sens assouvis

Ce soir au clair de lune j’ai le cœur qui sourit

A un bouquet de roses et de belles pensées

 

 

jAc



#2 Charles Doutuna

Charles Doutuna

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 500 messages

Posté 22 avril 2014 - 09:58

Ce n'est pas du Garcia Lorca 

Néanmoins , bel hommage ;

 

 

KIKIRRRRRRRRRRIKIIIIIIIIIIIIIIIII !



#3 pigloo

pigloo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 384 messages
  • Une phrase ::les mots !

Posté 22 avril 2014 - 09:59

rien que cela valait le détour d'une lecture :

 

 

Créature de Dieu que l’on appelle Humain

D’une brèche du temps qu’il ouvre de ses mains

Il  emporte  ses rêves, ses songes  et ses tourments

Dans un jardin secret, pour un baiser d’amant

 

 

bel hommage à l'homme, magique....

 

( appréciable lecture dans son entier )

merci



#4 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 22 avril 2014 - 10:09

http://yfigexnihilo....e-est-leve.html



#5 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 434 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 22 avril 2014 - 10:12

J'ai aimé le text et l'hommage. Mais là, par exemple, parce que c'est Dali, un peu plus d'audace et de déconstruction dans le vers aurait pu être intéressant.
Vous me direz, il n'y a pas de raison de s'adapter au style du peintre... ... hum... c'est pas faux ! Alors disons que je l'aurais vu comme ça ! :)

#6 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 4 994 messages
  • Une phrase ::Thé, livres, poésie... un bonheur simple.

Posté 22 avril 2014 - 10:28

Un vibrant hommage , et un poème ravissant, captivant. La strophe deux, en particulier, m'interpelle beaucoup...
Mais il est vrai que j'aurais imaginé un hommàge à Dali comme le suggère Arwen... Moins formel, d'un contenu et d'un format plus libérés. Question de point de vue...

#7 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 12:04

J'ai aimé le text et l'hommage. Mais là, par exemple, parce que c'est Dali, un peu plus d'audace et de déconstruction dans le vers aurait pu être intéressant.
Vous me direz, il n'y a pas de raison de s'adapter au style du peintre... ... hum... c'est pas faux ! Alors disons que je l'aurais vu comme ça ! :)


On ne peut pas dire que Dali soit un peintre très audacieux.

#8 Charles Doutuna

Charles Doutuna

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 500 messages

Posté 23 avril 2014 - 12:27

Serioscal ... Dali est un peintre audacieux ,  un peintre provocateur . Le surréalisme est en lui même une audace , et bon nombre des peintures du maître Dali ont créé la controverse en raison de leur thème...

Donc ton argument n'est pas valable. 

 

 

Sinon , le meilleur poème dédié a Dali est sans AUCUN DOUTE celui du Génie poétique Frederico Garcia Lorca avec ODE A SALVADOR DALI ( "O Salvador Dali a la voix ôlivée ...").

 

 

Vive le goudron!



#9 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 12:34

Provocateur, oui. Audacieux, c'est autre chose.

La peinture de Dali est effroyablement académique. C'est très joli mais hormis la provocation, il n'y a pas grand-chose de consistant chez lui.

Un sonnet serait une forme adaptée pour un hommage à Dali.

#10 Charles Doutuna

Charles Doutuna

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 500 messages

Posté 23 avril 2014 - 09:03

Elle est académique mais c'est un choix , Dali s'est essayé à tout. Comment lui en vouloir de ne pas avoir voulu plonger dans la merditude picturale ? Il est audacieux dans le choix de ses représentations   il faut l'admettre. Et dans toutes ses autres folies aussi.

 

Je suis d'accord qu'une forme classique serait plus adaptée , mais mixée à une déconstruction et à un délire, rhinocérontesque par exemple.



#11 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 152 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 23 avril 2014 - 09:08

Un sonnet serait une forme adaptée pour un hommage à Dali. 

 

hi hi, Dali aurait peut-être aimé cette formulation, comble de la provocation pour le provocateur qu'il était

Et s'il est à détecter un quelconque reflet d'académisme chez Dali, n'était-ce pas ce besoin de distanciation, mesure sine qua non pour qu'il puisse projeter ses visions d'autant plus loin, droit devant et au-delà, pinceau et moustache dans les courbes de l'inventivité. Envisager la paranoïa comme une première première pour l'utiliser à des fins de créativité, c'est l'amorce d'une victoire sur le soi -ensuite, il faut pouvoir l'emmener quelque part.  Je pense qu'il a su l'emmener en des lieux vertigineux, inexplorés à son époque

 

Un sonnet, si vous voulez^^ Il conviendrait alors le travestir comme il se doit -dans l'extravagance, sur un branchement hirsute de machine à rêver, et susciter ... l'illusion



#12 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 648 messages

Posté 23 avril 2014 - 12:15

Les hommages n'ont de formes adaptées que celles de celui qui rend hommage. 



#13 FlyingK

FlyingK

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 452 messages
  • Une phrase ::Je ne suis pas disponible pour autant.

Posté 23 avril 2014 - 02:26

     S.D

 

Avida dollars, cet opium.

Le nectar brun de ces hommes.

 

Calanques comme prison,

Gala dansant à l'avant,
Portlligat se meut lentement.

 

Les oursins de la piscine en ébullition.

Symbole montre molle et béquille.

 

La barrière du réel se confond,
Le miroir de l’esprit en action.

 

La folie du maître catalan,

Gare de Perpignan.



#14 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 23 avril 2014 - 02:45

Provocateur, oui. Audacieux, c'est autre chose.

La peinture de Dali est effroyablement académique. C'est très joli mais hormis la provocation, il n'y a pas grand-chose de consistant chez lui.

Un sonnet serait une forme adaptée pour un hommage à Dali.

 On sent que tu maîtrises toutes les formes de styles et toutes les techniques, y compris l'académisme dont tu parles avec cette merveilleuse péremption propre aux imbéciles fats et creux ! :lol: :lol:


Yfig-bouteilles.Jpg



#15 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 434 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 23 avril 2014 - 05:32

Oups ! Aurais-je encore perdu une occasion de me taire ?
Je voulais juste suggérer à jAc que ce poème aurait pu être l'occasion de tenter autre chose, puisque surréalisme il y avait dans l'air. Rien de plus, hein...

#16 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 07:37

Le surréalisme, c'est la guerre.

#17 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 23 avril 2014 - 08:04

La guerre .... c'est surréaliste .... mais, malheureusement .... ça tue !!!!



#18 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 08:11

Ce n'est pas René Crevel qui dira le contraire.

#19 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 23 avril 2014 - 08:13

Tu voulais dire Marcel Crevard ?



#20 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 08:15

Non, je voulais parler de plein de choses mais pas de votre cousin.

#21 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 434 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 23 avril 2014 - 08:42

Le surréalisme, c'est la guerre ? Tu vois ça comme le futurisme, par exempe ? Ou le vorticisme ? Je t'avoue que je n'en sais trop rien. Un tel débat me fait penser à quelqu'un comme Ezra Pound, à l'idéologie absolument condamnable et odieuse. Et pourtant cette novation poétique... je ne sais pas si la réflexion est a lancer ici et/ou sous ce texte, mais en toute sincérité, ça me questionne... ^^

#22 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 23 avril 2014 - 08:54

Ezra Pound ! ???

 

C'est pas celle qui a mordu le zizi à Pazrou Dne ???



#23 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 09:03

Oui. Le surréalisme est indissociable de la guerre moderne.
Son parrain est un poète merveilleux mais qui a adhéré au bellicisme - Apollinaire.
Pourtant, les fondateurs du surréalisme avaient traversé l'horreur de ce massacre de masse inégalé.
Le surréalisme s'étend de la fin de la première guerre mondiale au début de la seconde. Les résidus du surréalisme, après-guerre, sont assez anecdotiques.
L'épopée du surréalisme, de 1919 à 1940, c'est une série de violences, d'exclusions, de basses bagarres. Rappelez-vous les "cadavres". Et ce n'est que l'écume de ces guerres internes qui ont fait un mort. René Crevel.
Alors le surréalisme de supermarché, celui de l'éducation nationale qui ne retient que les images de Dali et les "poèmes" d'Eluard, je ne le vénère pas, non.
Le surréalisme est une énigme historique et culturelle.

#24 jAc

jAc

    Tlpsien +

  • Membre
  • PipPip
  • 10 messages

Posté 23 avril 2014 - 09:10

Je n’ai pas voulu écrire un poème sur l’œuvre ou le personnage Salvador Dali, mais simplement mettre des  mots sur ce tableau.

Lorsque je  regarde l’ensemble de l’œuvre de Dali je suis  frappé d’abord par la qualité de ses peintures mais aussi par  l’éclectivité   de ses créations. L’amour, la vie, la mort, la nature, la maladie, la folie, l’excentricité, la religion, la beauté, l’ absolue… …tout y est représenté .Son art  est à la  peinture ce qu’est la poésie à la pensée humaine, une vision  personnelle surréaliste . Je vous donne la mienne pour ce tableau précis .Chacun d’entre vous aura sa propre vision, aucune n’est supérieure à l’autre.

Il n’y a pas de poésie réaliste 

jAc



#25 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 326 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 avril 2014 - 09:13

Ah si ! Ah si !

#26 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 23 avril 2014 - 09:17

Ah ! Apollinaire et les cent mille verges !!!!!   :)



#27 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 152 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 23 avril 2014 - 09:19

Ezra Pound ! ???

C'est pas celle qui...

 

Ezra Pound, c'est -celui...^^

Le surréalisme est indissociable de la guerre moderne.

 

oui Serioscal, c'est cela même, avec un Apollinaire dont la blessure fatale a trouvé son origine dans une tranchée, la grippe espagnole aidant.  J'aurai tellement aimé qu'il puisse boire ses alcools un peu plus longtemps^^



#28 Yfig

Yfig

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 788 messages
  • Une phrase ::ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ

Posté 23 avril 2014 - 09:23

"   Ezra Pound, c'est -celui...^^    "

 

Je suis con !

J'aurais dû demander à wiki langue de pute !!!!!   :unsure: :rolleyes: :huh: :ph34r:


Moi, Erza Dounp, je me la mets .... euh .... dans le congel !!!!!  :wub:



#29 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 434 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 23 avril 2014 - 09:29

Au risque d'entrer en café du commerce, je dirais que ça ressemble à l'histoire de la radioactivité... bref, il ne s'agit pas de vénérer, simplement, peut-être, de ne pas donner dans tout bon/tout mauvais... suis loin de l'école et des supermarkets. En mer on fait avec ce qu'on a ! généralement plus de sel et d'iode que du reste ! :)

#30 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 535 messages

Posté 24 avril 2014 - 09:21

Oui. Le surréalisme est indissociable de la guerre moderne.
Son parrain est un poète merveilleux mais qui a adhéré au bellicisme - Apollinaire.
Pourtant, les fondateurs du surréalisme avaient traversé l'horreur de ce massacre de masse inégalé.
Le surréalisme s'étend de la fin de la première guerre mondiale au début de la seconde. Les résidus du surréalisme, après-guerre, sont assez anecdotiques.
L'épopée du surréalisme, de 1919 à 1940, c'est une série de violences, d'exclusions, de basses bagarres. Rappelez-vous les "cadavres". Et ce n'est que l'écume de ces guerres internes qui ont fait un mort. René Crevel.
Alors le surréalisme de supermarché, celui de l'éducation nationale qui ne retient que les images de Dali et les "poèmes" d'Eluard, je ne le vénère pas, non.
Le surréalisme est une énigme historique et culturelle.

 

Toujours bien de replacer dans le contexte.

Euh... Y'a des trucs que j'aime dans Eluard... Tu vas me haïr? :-/

 

http://www.encres-va...oire/crevel.htm





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Uni, Vers, Suréaliste