Aller au contenu

Photo

Une baleine meurt avec 40 kilogrammes de plastique dans l'estomac.

Québec Amérique XXIe

  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Julien Hoquet

Julien Hoquet

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 340 messages
  • Une phrase ::Je regarde un ciel étoilé et je me sens une grande humilité.

Posté 19 mars 2019 - 03:30

Agence France Presse

Manille

 

''Une baleine est morte de faim avec 40 kilogrammes de déchets en plastique dans l’estomac après s’être échouée aux Philippines, ont annoncé lundi les autorités, les écologistes dénonçant l’un des pires cas du genre survenus ces dernières années.

 

Les défenseurs de l’environnement accusent l’archipel d’être l’un des plus grands pollueurs des mers en raison de l’usage généralisé de produits en plastique jetables.

 

Ce type de pollution, également prégnante dans d’autres pays du Sud-Est asiatique, est responsable de la mort régulière de baleines, tortues et autres espèces sauvages.

 

Dans le dernier cas en date, une baleine à bec de Cuvier est morte samedi dans la province méridionale du Val de Compostelle où elle s’était échouée le jour précédent, selon le bureau régional des pêches et des ressources aquatiques.

 

Le bureau des pêches, ainsi qu’un musée, le D’Bone Collector Museum, ont autopsié l’animal et découvert dans son estomac une quarantaine de kilogrammes de plastiques divers, dont des sacs de courses et des emballages de riz.

 

La baleine est morte de faim faute de pouvoir s’alimenter, son estomac étant rempli, a déclaré Darrell Blatchley, directeur du musée.

 

«C’est dégoûtant, cela brise le cœur», a-t-il déclaré à l’AFP. «Nous avons mené des autopsies sur 61 dauphins et baleines ces dix dernières années et c’est l’une des masses les plus importantes (de plastique) qu’on ait trouvées».

 

Le cétacé de 4,7 mètres s’est échoué vendredi dans la localité de Mabini. Les autorités locales aidées de pêcheurs ont tenté de la renflouer, mais la baleine est revenue sur le rivage.

 

«Elle était incapable de nager toute seule. Elle était émaciée et faible», a déclaré à l’AFP Fatma Idris, directrice du bureau régional des pêches. «L’animal était déshydraté. Le second jour, elle luttait et vomissait du sang».

 

Voici quelques semaines, la Global Alliance for Incinerator Alternative, un regroupement d’associations et d’ONG qui combattent l’incinération des déchets, a publié un rapport sur les quantités «choquantes» d’objets en plastique à usage unique aux Philippines, dont près de 60 millions de sacs par an.

 

La législation sur les déchets est stricte aux Philippines, mais les écologistes disent qu’elle n’est guère appliquée.

 

Fin 2018, un cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec près de six kilogrammes de déchets en plastique dans l’estomac, dont 115 verres.

La même année, une baleine est morte en Thaïlande après avoir avalé plus de 80 sacs en plastique. Quelques jours après, une grosse tortue verte subissait le même sort.''

 

 

Ce soir , j’ai le cœur triste comme un chant de baleine

Et du fond des abysses de la mort et de la haine

Je regarde s’éloigner mon étoile polaire, j’ai peur

Partout la terre a mal à l’homme, des baleines ont mal dans la mer

Et moi, moi j’ai bien mal à mon amour

 

Vois-tu, en ton absence

Mon existence n’a plus aucun sens

Je suis tout désorienté, comme ces baleines ivres des océans pollués

Qui vont s’échouer sur les côtes du Kamtchatka ou du Labrador

Je suis déboussolé, j’ai perdu mon amour et j’ai perdu le nord

 

J’ai saigné de mon sang la Mer Rouge

J’ai pleuré de ma peine la Mer Noire

Il ne me reste que la Mer Morte à boire

Pour me griser d’amertume et me barbouiller de désespoir

 

Vois-tu, je ne suis rien dans ce silence

Rien qu’une grosse baleine blanche

Les yeux suintant de mélancolie

Devant le miroir absurde de sa vie

 

Vois-tu, je me suis tellement enivré du plancton de ma tristesse

Que mon cœur n’écoute plus que les baleines qui chantent ma détresse

Vois-tu, comme une jubarte en mer des sargasses

Je voudrais me suicider et mourir à cet amour 

 

Julien Hoquet

 

 

 



#2 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 889 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 19 mars 2019 - 07:01

Notre planète ressemble, de plus en plus, à une immense poubelle...

#3 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 680 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 20 mars 2019 - 01:49

Après un bilan consternant des dégâts causés par l'activité humaine jusque dans les estomacs des cétacés ;

le constat amer de ce désordre écologique se mêle à la douleur de la perte d'un amour...

Dans cet environnement grandiose, malgré la pollution, la souffrance est palpable.

 

Merci pour ce portrait sensible et désespéré, né des similitudes ressenties entre l'homme et l'animal marin... Très émouvant.



#4 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 457 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 20 mars 2019 - 10:36

Le pire d'après ce que que j'ai entendu sur ma radio France inter sur ce sujet   c'est que les plastiques mis en fragments, des morceaux très fins

et que pour certaines espèces ils entrent dans la chaine alimentaire comme du plancton et qu'ils sont métabolisés dans les chairs des poissons,

avec des histoires d’empoisonnements de ces poissons, par le fait que ces plastiques métabolisés, ils contiennent des produits toxiques