Aller au contenu

Photo

Les disparus

Québec Amérique XXIe

  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Julien Hoquet

Julien Hoquet

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 382 messages
  • Une phrase ::Je regarde un ciel étoilé et je me sens une grande humilité.

Posté 28 août 2019 - 02:14

Dans la cuisine rustique

La grand-mère touille

Une soupe aux pois

Le grand-père

Coupe son tabac

Et la jeune fille

File la laine

En chantant

''À la claire fontaine''

 

Ma nostalgie

Ma langue française

Mon rêve inachevé

 

Ces habitants

Décrochés de l'air du temps

S'envolent de notre mémoire

Bientôt, leurs parfums

Leurs couleurs et leurs musiques

N'existeront plus

Bref, la poésie et la vie

De ces temps passés

Agoniseront en silence

Au pays des neiges blanches

 

Ma nostalgie

Ma langue de France

Mon rêve d'Amérique

 

Au cimetière des poussiéreux

Les ancêtres se fermeront les yeux

Pour ne point voir leurs héritiers

Bêtement tourner la page

Rien que pour être à la page

 

Pour aller où?

 

Là, où tout s'efface

À chaque pas de l'existence?

 

Errant de démence en démence

Sur ce dernier chemin du temps

Que deviendrions-nous?



#2 claus

claus

    envers et contre tout

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 343 messages
  • Une phrase ::des mots pour soigner mes maux, chant des vibrations intérieures offert à tous, tous ceux qui y sont sensibles.

Posté 28 août 2019 - 03:34

Ce dicton bête et méchant qui dit :" tout passe, tout casse, tout lasse",  illustre bien, comme ton poème, la destinée des hommes. A chaque époque ses rêves et ses ambitions; j'espère que la "garde montante" fera face aux défis majeurs que l'héritage des anciens lui aura légué.



#3 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 10 205 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 28 août 2019 - 06:00

Refuser de (re)connaître ses racines, c'est se condamner à mort... L'héritage de nos ancêtres, loin d'être une prison, comme le serinent les imbéciles "à la page", est, au contraire, un tremplin vers l'avenir. Sans racines, l'arbre meurt - l'homme aussi.