Aller au contenu

Photo

Méandres

pantoum réflexion

  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 241 messages

Posté 07 septembre 2020 - 12:06

*
MESSAGE POPULAIRE !

Méandres

(pantoum)

 

 

Le chemin méandre et s’égare

Dans mon pauvre esprit torturé ;

Soudainement, sans crier gare,

Plus de boulevard structuré !

 

Dans mon pauvre esprit torturé,

J’aborde une mauvaise pente…

Plus de boulevard structuré ;

Voilà le chemin qui serpente.

 

J’aborde une mauvaise pente –

Pourquoi ne m’y laisser glisser ?

Voilà le chemin qui serpente,

A d’autres venant se tisser.

 

Pourquoi ne m’y laisser glisser ?

Il semble que je me méfie…

A d’autres venant se tisser,

Le long chemin se ramifie.

 

Il semble que je me méfie.

Allons ! Rien n’est encor perdu !

Le long chemin se ramifie,

Parfois aisé, parfois ardu.

 

Allons ! Rien n’est encor perdu :

Il suffit de trouver ma voie.

Parfois aisé, parfois ardu,

Le chemin dévie et louvoie.

 

Il suffit de trouver ma voie :

Pourquoi n’est-ce point évident ?

Le chemin dévie et louvoie,

Entre la fleur et le chiendent.

 

Pourquoi n’est-ce point évident ?

Ah, que faudra-t-il que j’endure ?

Entre la fleur et le chiendent,

Le chemin poursuit l’aventure…

 

Ah, que faudra-t-il que j’endure,

Moi qui, jamais, n’ai le dessus ?

Le chemin poursuit l’aventure

Dans les sombres sous-bois moussus.

 

Moi qui, jamais, n’ai le dessus,

Je sais l’existence barbare !

Dans les sombres sous-bois moussus,

Le chemin méandre et s’égare…

 

 

 

 

6 septembre 2020



#2 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 11 432 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 07 septembre 2020 - 12:43

Les méandres de l'esprit mis en exergue dans un poème fixe à la structure rigoureuse!

#3 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 18 122 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 07 septembre 2020 - 04:26

Bravo M'dame ! J'aime assez...



#4 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 352 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 07 septembre 2020 - 07:39

Superbe cheminement de la pensée et des vers dans ce beau pantoum dirigé de main de maître !



#5 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 656 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 07 septembre 2020 - 09:08

Clap clap !

J'ai la tête qui tourne dans ce labyrinthe formel. Pas et pensées perdues qui tournent en rond.

Très bien choisi.

Et bonne arrivée! C'était bien les vacances?



#6 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 338 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 09 septembre 2020 - 06:10




Les reprises lancinantes propres au pantoum sont comme un lasso ou un filet qui nous enferme autant que les mots eux-mêmes.
L'esprit piétine, se perd entre "la fleur et le chiendent". Nous sommes captifs ... et captivés.

#7 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 241 messages

Posté 12 septembre 2020 - 11:31

Merci à tous d'être venus me lire, ainsi que de vos compliments.

 

@M. de Saint Michel et @Laurence Hérault:

la rigueur des formes fixes est en effet un régal à travailler et à ciseler. Quant à être "de main de maître"... loin s'en faut!

 

@Victorugueux:

Merci mon bon m'sieur! Ca fait plaisir de vous compter ici!

 

@Anwen:

j'ai en effet trouvé que le pantoum se prêtait bien à parler du cheminement de la pensée, en parallèle avec le fait de suivre un chemin, fut-il réel ou métaphorique.

Vacances studieuses, en raison de ce satané microbe qui nous a pourri l'année scolaire: rattrapage, aide aux devoirs, organisation d'une rentrée plus tournée vers les révisions... Mais j'ai quand même, Dieu merci, pu souffler un peu en pays de Vannes. Bonnes vacances aussi?

 

@Jped:

heureuse de t'avoir tenu captif et captivé! Je te rejoins: ce va-et-vient du pantoum est véritablement hypnotique et lancinant!

 

Pour ceux qui ne l'auraient pas vu passer, voici mon article concernant cette forme, sur mon blog:

http://www.toutelapo...-19824-pantoum/



#8 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 265 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 13 septembre 2020 - 06:52

J'ai toujours été sensible à l'ivresse des pantoums. Comme la flûte qui charme les serpents. J'ai appris il y a peu que les serpents sont en fait sourds et que ce n'est pas la musique qui les fait danser, mais la peur et les mouvements rythmés de la flûte du charmeur. Le pantoum a ça en commun : même aphone, il envoute.



#9 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 241 messages

Posté 13 septembre 2020 - 07:03

@DimDez: envoûtant est le mot juste, je suis bien de ton avis. Merci pour ta lecture... envoûtée.



#10 Sinziana

Sinziana

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 362 messages
  • Une phrase ::La vie en poésie, vivre en profondeur la légèreté, vivre avec légèreté la profondeur.

Posté 16 septembre 2020 - 01:08

Très joli et bien fait. La rondeur structurée du poème met bien en valeur l'enfermement de l'esprit. Bravo !

#11 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 241 messages

Posté 16 septembre 2020 - 07:19

Merci Sinzinia. C'est là l'effet que je voulais obtenir, aussi je suis heureuse que tu le mentionnes. ;)





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : pantoum, réflexion