Aller au contenu





Indignation et cendres...

Posté par hasia, 29 septembre 2016 · 1 104 visite(s)

Pourquoi?

 

"Une poussière blanche tombe sur le visage

c'est un peu du ciel qui nous ferme les yeux.

 

Dans leur chute

les étoiles perdent la lumière

elles s'écrasent dans ce désert sans faire de bruit.
Il est tard pour notre Destin

Nous arrivons toujours en retard pour vivre

mais pour mourir ils disent que nous sommes prêts.

Nos enfants aussi. Légers comme des papillons ils sautent en

chantant,

ils sautent sur des mines et leurs corps s'éparpillent en fumée et en cendre.

Il pleut des cendres sur nos vies.

 

Quelles vie?"

 

Tahar Ben Jelloun, La remontée des cendres, 1995.





Marcel Faure
sept. 30 2016 06:55

C'est un poème terrible et terriblement toujours d'actualité, mais aussi un aveu de l'impuissance de l'écriture poétique. tout reste à faire.

C'est un poème terrible et terriblement toujours d'actualité, mais aussi un aveu de l'impuissance de l'écriture poétique. tout reste à faire.

La Poésie ne peut, en effet, changer le monde mais peut, au moins, réveiller les consciences...

Poète ou autre, nous sommes là, pour veiller et prendre soin des Autres: -TOUS- les Autres.

Une réalité poignante dite avec une "légèreté" qui la rend d'autant plus insupportable...

Amicalement,

Estérina