Aller au contenu





Un Peu de Nuit à L'Âme...

Posté par hasia, 01 octobre 2016 · 552 visite(s)

Silence satiné

nuit profonde
au coeur
Rai alarmé
entre 
paupières closes

Panser
la blessure

Froissement de l'âme
léger
duvet soyeux d'émotion
disséminè
en la ramure de la vie
enfouie
Pousse sur le jour
en bouleverse
l'ineffable
Beauté

 




Oh ! sa voix
sa voix
combien elle sait
nous revenir
après long temps de voyages bons et vrais
auprès des autres
long temps de ressourcement


S'en expriment
en le Silence de satin
la ténèbre
et le rayon frissonnant


non pour l'immémoriale lutte
mais pour ces larmes qui brillent
comme la constellation
de la Meurtrissure


et pour ce parsemis
de plumes claires
tombant du long vol ému
sur l'arborescence
des vaisseaux du vivant
qui monte vers le jour
à en couronner la beauté hors paroles



Très respectueusement,



Loup-de-lune

Une seule envie, ici, à la suite de ce poème qui, telle une cascade 

surgit de Votre âme si fine, si raffinée, si sensible...

Joindre les mains et Vous remercier à l'infini...

Respectueusement

hasia

 

Unité entre le poème et son premier commentaire; bravo à vous deux.

Et bravo en la continuité que Vous offrez...

La voix de notre amie, Loup-de- Lune, la décèle ainsi que le mystère du poème

et cela, avec -tant cette délicatesse-qui la caractérise...

 

Grand merci encore, à tous les deux...

hasia

"Panser la blessure"

L'écrire comme vous le faites, chère poétesse, la rend belle. Comme toujours ce que vous écrivez.

                                                                                                               

 

                                                                                                                    Vos mots -toujours-enchanteurs aussi, cher poète...

 

            Merci à Vous..;

hasia

Ma photo

Derniers billets

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Rechercher dans le blog

Derniers commentaires

Catégories