Aller au contenu

Stéphane Kabamba

Inscrit(e) : 04 déc. 2018
Hors-ligne Dernière activité : juin 08 2019 06:41

#364045 Établissons des relations saines

Posté par Stéphane Kabamba - 08 juin 2019 - 06:35

Voilà un texte plein d'humanité...


#358417 Une pensée pour la nuit !

Posté par Stéphane Kabamba - 28 janvier 2019 - 09:30

Cette terre a un Dieu,
Il a créé les cieux.
Aie confiance en lui,
Et dors bien la nuit.

Il n'y a rien à dire,
J'aime vraiment écrire.
«Inspiration je peux te contenir,
Avec toi c'est créer pour servir.»


Voir mes instaphotos sur : https://www.instagra...stephanekabamba


#358362 Je n’ai d’arme qu’une plume

Posté par Stéphane Kabamba - 27 janvier 2019 - 01:53

Je me retrouve dans ce texte !
Bravo !


#358355 J’ancre la vérité pure sur l’onde

Posté par Stéphane Kabamba - 27 janvier 2019 - 12:15

Bravo ami et courage !
Force soit à nous.

Surtout le titre m'a beaucoup touché à lire ton beau poème.

Amitiés

Phane Kabamba


#358325 Quand ma plume se décrit (1)

Posté par Stéphane Kabamba - 26 janvier 2019 - 07:23

Je laisse parler ma plume,
Elle a son mot à dire face à tous ces maux.
La dignité commence par l'intégrité.
La gentillesse demeure toujours
Au grand champ du cur.

Ma plume est en déprime,
Par ces mots, elle s'exprime.
Contrariée, elle n'a aucune estime,
La main de l'homme l'opprime.

Ma plume est une amie de la feuille,
Face à la méchanceté, elle porte ses habits noirs de deuil.
Ma plume est malade du virus de cet univers,
Elle frisonne à cause de ce revers.

Ma plume a peur de la solitude,
Elle vomit son encre pour sympathiser avec le papier.
Elle compatit avec les sans-abris,
Elle tombe malade à cause de traumatisme humain.

Ma plume combat l'ignorance de l'humanité,
Elle est contre la souffrance de l'âme,
Vivre un nouveau jour est un cadeau,
Guérir le monde par ce pinceau est une bataille.

Ma plume pleure face aux yeux meurtris des enfants affamés,
Ma plume est infectée par l'hypotension financière du monde.
Elle est paralysée à cause de l'hypertension sanguinaire de certains.

Ma plume a envie de vomir,
Des mots qui feraient frémir.
Nos compatriotes silencieux,
Face à tous ces crimes odieux.
Ma plume est en service,
Afin de combattre le vice.

L'ennui de ma main ne fera pas taire cet encre,
Ma plume est perçante comme les rayons de soleil.


À suivre...

Stéphane Kabamba

Phane pour mes fans !


#358316 Lettre à la grandeur

Posté par Stéphane Kabamba - 26 janvier 2019 - 12:26

C'est  marrant vos propos
ils me rappellent ceux de Dad Allaoua
Un vieux poète du site

Oui, tu as raison !
Il est celui qui m'a d'ailleurs donner la force de continuer le combat en lisant ses poèmes sur son mur de facebook !

Sa poésie est.engagée, tout comme la mienne alors je n'ai pas hésité un instant pour lui rejoindre sur cette belle plateforme !


#358243 Lettre à la grandeur

Posté par Stéphane Kabamba - 24 janvier 2019 - 06:15

Avec vos façons, vos manières,
Vos certitudes, vos grandeurs.
Votre démarche bien trop fière,
Votre attitude, votre splendeur.
Votre verbe trop haut,
Vos oreilles de sourd,
Votre il de salaud,
Avec votre empire de fous,
Votre royaume sans foi,
Vos connaissances de tout,
Vos règlements et vos lois.
Avec votre foutue gloire,
Votre ignorance de l'homme,
Votre nom pour l'histoire,
Vos colonnades et votre Rome,
Avec votre col et bien mis,
Vos tenus de parade,
Votre existence pourrie,
Vos immenses promenades.
Je vous le dis sans concession,
À l'heure même de nos misères,
Vous finirez au plus profond
Sous une dalle, dans la terre.

Stéphane Kabamba

Phane pour mes fans.


#358242 Ma présentation

Posté par Stéphane Kabamba - 24 janvier 2019 - 06:05

De tout cœur, tout salam !
Merci pour votre accueil si chaleureux amis (es) poètes !


#358204 Ce sont des gens comme ça...

Posté par Stéphane Kabamba - 24 janvier 2019 - 09:31

Ce sont des gens comme ça qu'il fallait leur dire la vérité en face sans te gêner ou paniquer en aucun cas.


#358194 Ma présentation

Posté par Stéphane Kabamba - 24 janvier 2019 - 08:23

"Ils m'ont dit que j'étais trop jeune pour comprendre,
Je leur ai répondu qu'ils étaient trop vieux pour m'apprendre."

Alors je pense que je vais commencer par me présenter :

Je suis Stéphane, c'est mon prénom,
J'aime beaucoup la poésie,c'est une de mes passions.
À travers elle, je vous dis
Ce qui est mal, ce qui est bon pour moi et puis pour vous aussi.

Je suis ce jeune Étudiant Congolais (R D Congo) qui tout au long de son cursus a eu à écrire des poèmes sans jamais les prendre au sérieux.
Au début, ce n'était qu'une manière d'impressionner les filles auxquelles je m'intéressais.
Au fur et à mesure des années, j'ai découvert la magie que pouvait dégager les mots, la face cachée de ses mots aux pouvoirs illimités.

Il n'y a pas longtemps l'un de mes professeurs de français m'a dit : "Tes écrits sont importants, ils immortalisent ta vie. Car les mots ne meurent jamais."

Et depuis cet instant, j'ai décidé de partager mes écrits.

Poète je m'inspire,
Je parle des choses qui m'attirent.
J'en prête de fois la plume de la satire,
Pour parler de ce mal qui déforme notre ossature.

Je suis cette petite voix qui résonne,
Lorsqu'il n'y a plus personne.
Je suis ce petit soldat,
Qui avec les mots se bat.

Pour terminer, je dirais que je suis un ado parmi tant d'autres, un ado paumé qui se sert d'un stylo pour exister.
Un ado qui a décidé de se montrer, qui assemble des mots pour tenter de faire quelque chose d'un peu plus beau.

http://monmoiversifie.wordpress.com Ceci est mon monde à moi, à qui voudra lire les lignes de mon combat.

Toutes mes idées pêle-mêle,
Que les rimes sont belles.
Quand les mots s'emmêlent,
Ces histoires qui s'enchaînent.
Proche de la vie qu'on mène,
Sur les gens autour qu'on aime.

Des textes, des poèmes, des sonnets,
Découpé en vers, en strophes, en couplets.
Pour danser, rigoler, s'évader,
Une passerelle vers l'Éternel,
Quand l'auteur s'est approcher du ciel.
La chaleur a fait fondre ses ailes.
Quand les mots sont une émotion,
Que les maux sont en dissection.
Le tout en versification,
Le poète est en création.

Quand les rimes sont en mises en abyme,
Que le plaisir donné est intime.
Que l'envolé lyrique est sublime,
Le poète n'est plus anonyme.
Épique, comique, même dramatique,
Les idées piquent, héritent, restent esthétiques.
L'auteur dicte, addict ses vers à son public,
Métrique ou prosaïque le poète est authentique.

Mes poèmes seront signé : Phane Kabamba

Stéphane pour ma famille
Et phane pour mes fans.

Bonjour et mes vux les meilleurs amis poètes


#358189 Je demeure un rêveur solitaire

Posté par Stéphane Kabamba - 24 janvier 2019 - 07:42

Bravo mon ami et frère poète !
Tes écrits m'ont toujours émus...