Aller au contenu

michelconrad' Blog



La lettre

Posté par michelconrad, 29 avril 2019 · 224 visite(s)

Quand j'enseignais le français, je compris, un jour, que, pour les élèves, les écrivains ne sont pas des êtres de chair et de sang, tour à tour aimants, désirants, souffrants, heureux, exaltés, amoureux, fragiles, désespérés, mais, tout au contraire, des êtres abstraits, des sortes d'entités...





Derniers billets

Derniers commentaires