Aller au contenu





Jardin

Posté par Cyraknow, dans réponses à d'autres poèmes, poèmes en Français 22 mars 2020 · 91 visite(s)

J'ai été très touchée, ce matin, par le doux poème de Laurence Hérault concernant son jardin, une description poétique et sensible que l'on peut lire ici, dans J'ai ouvert le portailhttp://www.toutelapo...ert-le-portail/
 
Du coup, je lui ai, en vers, parlé du mien...
Un jardin envahi de ce que l'on appelle des "mauvaises herbes", mais dont certaines sont si belles, si colorées, voire si utiles, que l'on a du mal à les couper, à les déraciner: mauve, plantain, chicorée, folle avoine...
Un jardin avec piscine, terrasse en pierre, laurier rose et pin méditerranéen.
un jardin avec cultures de tomates, de salades.
Un jardin avec barbecues sur la terrasse, guitare, poésie, lecture sous un arbre, bandes de copains, plongeons dans la piscine...
Mais surtout, un jardin avec les rires de mes enfants.
 
En vendant ma maison, j'ai perdu mon jardin
Où j'allais, comme toi, me ressourcer et lire...
Il était clos de murs, petit, presqu'anodin,
Mais mes jeunes enfants l'arrosaient de leur rire.
 
Mon nouvel habitat est, certes, bien joli,
Niché dans un village au doux charme paisible;
Pour l'esprit vagabond, c'est un calme repli,
Qui donne le repos à mon âme sensible.
 
Oui, cette demeure est, à tous égards, bien mieux
Que celle où mes petits passèrent leur enfance,
Mais lui manque le charme inhérent à ces lieux
Auxquels les beaux jardins donnent leur élégance.
 
Ah, l'immense plaisir de voir pousser les plants
Que, plus tôt, l'on sema pour en faire culture!
Certains poussent vite, quand d'autres sont plus lents;
Il faut laisser le temps à la Dame Nature...
 
Le petit jardin clos où mes enfants coururent,
Envahi d'herbe drue et de plantes sauvages,
Leur était tout un monde où, heureux, ils vécurent
Les jours aventureux de chacun de leurs âges.
 
Oui, un jardin n'est pas seulement beau que par les fleurs et plantes que l'on y fait pousser; il est beau surtout par l'atmosphère qui s'en dégage. Le mien était mal entretenu, c'est un fait, mais rempli d'amour, d'enfants, de copains, de poètes. Il faisait l'horreur de ma mère, fine jardinière à la main verte, mais était le reflet de ce que je vivais: désordonné mais chaleureux.
En ces temps de quarantaine "jusqu'à nouvel ordre", j'envie à Laurence son coin de paradis, et pense à celui que j'ai laissé derrière moi, sans regret mais avec un pincement au coeur. C'est maintenant une autre famille qui y vit, avec deux petites filles. A eux d'écrire la suite de l'histoire du jardin, déjà bien changé. 



Merci beaucoup Cyraknow pour ce touchant partage.

 

J'ai connu moi aussi la joie enfantine de courir librement dans un jardin et d'y rêver  à loisir... Hélas je n'ai pas pu offrir à mes enfants cette chance. Perdre un jardin est douloureux, mais restent les souvenirs qui s'y rattachent, et je te souhaite d'être pleinement heureuse dans ta nouvelle demeure.

 

Pour ce qui est de "mon jardin", il ne faut pas me l'envier car ce petit coin de paradis n'existe que dans ma tête, et dans mon coeur ! Il est fait de toutes les beautés que nous offre la nature, de celles qui passent dans notre âme et qui fleurissent dans les vers des poètes.

C'est pourquoi j'ai souhaité les rassembler dans un lieu ouvert à tous afin que d'autres puissent venir se ressourcer au douces mélodies de la poésie...  

Oui, il faut cultiver son jardin secret, tout comme l'on cultiverait un véritable jardin, le nourrir d'un terreau de découvertes, d'idées, de sensations, de souvenirs, de joies, de peines... de tout un fatras d'instants enrichissants.

 

La poésie est en effet l'une des plus belles fleurs du jardin de l'esprit.

 

Lors du 10ème Printemps des Poètes, j'avais organisé dans ma commune d'alors un "arbre à poèmes" pour joindre nature et poésie. Pendant un mois, les gens ont pu venir accrocher à l'arbre devant la mairie (un énorme platane) des poèmes connus ou inconnus, d'eux ou d'autres. Il s'est même créé un échange, certains prenant des feuillets mais en remettant d'autres en place. Certains, comme moi, en ont accroché aussi aux grilles de la maternelle, aux portails des jardins... Ainsi, la poésie a fleuri partout, et enrichi notre jardin émotionnel en même temps que la commune.

un très joli souvenir pour mon jardin secret.

Derniers billets

Rechercher dans le blog

Derniers commentaires

Au détour des méandres du web...

http://www.boetiane.com/  Notre amie Boë en ses oeuvres toujours plus baroques et époustouflantes.
https://www.laurenceherault.fr/  Le site de Laurence Hérault, de tlp. De très jolis écrits, très sensibles et justes.
ttp://poetry.about.com/. Site de poésie en anglais: métrique , histoire, compilations d'auteurs, analyses... Fabuleusement riche.
http://melthy.fr/ Le site de nos amis Flot Riant et Dragon Dé-bridé
http://leblogdescoutheillas.com/ Le blog très sympathique de Champdefaye, mêlant art (collages), littérature...
http://www.madkane.com/humor_blog/. Le blog en anglais de Madeleine Kane, entièrement en limericks
http://www.lapassion...TFOLIO&ID=6700. Et ici les poèmes de Martine. Une grande sensibilité.
 

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)