Aller au contenu





L’œuvre de vie

Posté par michelconrad, 06 août 2018 · 220 visite(s)

Rien n’est sacré
autour de toi,

 
il n’y a rien
que le matin,

 
– l’été en gloire,
l’œuvre de vie.

 

 

3/8/18





... matin... été...
à ce point une lumière
et non pas l'éclairage convenu
... une lumière vous concerne
et vous trace
et souvent vous confie quelques lexèmes
de son lointain
et de son imminence palpitée

... c'est alors que vous aussi
fugace
insistante voix sur la terre
vous faites un peu voyant...

oh ! rien de ces bergères d'Epinal
rien de ces péremptoires mystiques
vous ne rapportez pas ce genre de paroles :
"Je ne peux pas faire votre bonheur en ce monde
mais dans l'autre."

vous ne commencez pas ici
par l'amère et aisée négation de ce qui vous entoure
nulle promesse exaltée dans votre langage
nulle hypothèse fiévreuse ou dogmatique
dans votre verbe-lymphe
vous savez bien
qu'il y a un seul monde
abandonné
adonné
dévoué à sa métamorphose plurielle

voyance parente
de ces "lieux où le vrai soleil éclaire d'autres cieux " (Lamartine)

ce pas d'éther
légèrement
humblement posé
sur l'orée de sable
où s'empreint
comme une fuite d'enfant heureuse
l'allure de la vérité...


Poétique amitié,

Loup-de-lune

Loup-de-lune,

 

 

Grand merci pour ce commentaire qui démontre qu'au poète il parvient, quelquefois, un écho de sa voix, écho d'une âme fraternelle en territoire de poésie, ce territoire qui a, peut-être, plus de réalité que le paysage réel, -- car c'est de nos âmes qu'il s'agit, ce sont nos âmes qui se meuvent là, sans bruit autre que le bruissement ininterrompu,  éternel, du temps qui passe.

 

 

Michel Conrad

Janvier 2019

D L M M J V S
  12345
6789101112
131415 16 171819
20212223242526
2728293031  

Derniers billets

Derniers commentaires