Aller au contenu





Depuis : La mère et son soleil à la plage

Posté par William Valant, dans Alexandrie Alexandra 05 novembre 2018 · 342 visite(s)

La mère et son soleil à la plage
 
Des cris de joie jetés à l'infini résonnent
En bord de mer où joue une fillette au vent
Tout près sa mère veille à son soleil d'enfant
Et la joie qu'elles sèment alentour papillonne
 
Quelle belle passion dans leurs jeux innocents
D'un bleu éphémère puisé à l'horizon
Elles s'éclaboussent riant à l'abandon
Complices d'un bonheur en or retentissant
 
Elles courent crient reviennent, vivent l'instant,
Et quand elles s'affalent sans souffle en roulant
Leurs corps s'imprègnent en lames d'un sable collant
De ses grains roucoulants au ressac récurrent.
 
A ce spectacle fou les passants étourdis
Stoppent ravis brûlant d'envie d'aller danser
Avec elles, sans peurs ni freins, ni interdits
Pour s'amuser, riants aux rires déchaînés.
 
Envolés les esprits, délesté des soucis
Que tourne la Terre au rythme de leur démence
Qu'en tourbillons s'enivre le monde de ce
Qu'offrent ces deux enfants, leur amour de la vie.
 
 
[WV]

Source : La mère et son soleil à la plage



Derniers billets

Derniers commentaires

Ma photo

Rechercher dans le blog

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)