Aller au contenu





L'essence sauvage

Posté par William Valant, dans Alexandrie Alexandra 19 mai 2019 · 203 visite(s)

L'essence sauvage
 
Sur les caillouteuses allées du jardin fleuri
J’allais, marchant pensif au gré de mes envies
Rasséréné le coeur léger les yeux remplis
Dans la sérénité d’un bel après midi
 
Je passais au travers d’un bourdonnement vert
Baigné par la clarté du soleil infinie
Fourmis punaises cri-cri araignées et vers
De terre. Ne frémissait ici que la vie
 
Dans l’amour des muguets les senteurs l’harmonie
Des bourdons butinant les perles de rosée
Bruissait un paradis obscur et familier.
 
Loin des turpitudes humaines où souffle la brise
Est-ce que, dans la Nature farouche et pure,
Notre sauvage essence peut être comprise ?
 
[William Valant]



Derniers billets

Derniers commentaires

Ma photo

Rechercher dans le blog

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)