Aller au contenu





Depuis : Perversion

Posté par claus, 08 novembre 2019 · 30 visite(s)

 
La perversion, elle rôde sous les jupons, les robes et les braguettes de son air de sainte-nitouche, mensonge ostentatoire qui n'a qu'un seul credo, l'orgasme.
Elle se permet des mots, des actes déplacés à l'envers du sain de faim et de l'équilibré de sensibilité.
Elle est toujours à l'affût de ruses qui s'évertuent à spolier sa candidature pour le sale et l'obscur.
Elle se loge au coeur de gestes obscènes d'appâts et de sexe, et s'arrange, virtuelle, pour qu'ils paraissent simples et ordinaires.
Elle camoufle sous sa coupe les désirs les plus putrides, qu'elle lave ensuite à grande eau de la règle du légitime.
Elle sourd poussée par mille et un vices qu'elle déguise habilement de mots graves, de mots lourds comme celui "d'amour".
Elle est infecte du bas-ventre, ne jouissant qu'au plaisir répétitif et courant; elle se trompe entre désir comblé sur le moment, et véritables sentiments promettant joie durable à l'épanoui d'un esprit sain dans un corps propre. Deux pôles s'aimantant naturellement pour plaquer leurs accords complémentaires et façonner de leurs mains un amour aux caresses d'arabesque vierges qui entrainent au large du sâcre de la vraie vie.
 



Source : Perversion



Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories