Aller au contenu





Depuis : Ô doux pâtre

Posté par claus, 09 novembre 2019 · 27 visite(s)

 
Ô doux pâtre, viens sillonner les sentes de mon coeur vaincu des pleurs de la peur. Offre-moi ta démarche sûre à la source des routes de l'amour s'ouvrant comme mains aux caresses de liesse, adoucissant ma peine, exultant la trêve de mes rêves.
Ô doux pâtre, tiens ma langue dans la tienne, abreuve-moi de ton fleuve se déployant large et lent aux mystères des courbes de la terre, des étoiles miroitantes tombant en ton serein et certain courant, celui de tes mains inventant mon corps exulté en force.
Ô doux pâtre, ne feins pas les larmes et les rires de la vie, transportée et appuyée sur le bâton ferme et fort de tes pas au socle des collines de l'origine, qui transhumancent les sentiments du printemps à l'automne. Laisse-moi m'appuyer au grain de tes pensées et emporte-moi par-delà les vallons bleus de tes mots chantés; laisse-moi, abandonnée, transpirée et délivrée sur ta couche légère aux bruyères de siècles de présences passagères.
 



Source : Ô doux pâtre



Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories