Aller au contenu





Depuis : Quand les jours...

Posté par claus, 19 juin 2019 · 139 visite(s)

 
Quand les jours sont sombres comme tapis dans l'ombre
qui répand ses taches dans l'espace sans horizon,
il vient comme un goût âpre dans la gorge sans réponse;
la gorge serrée, au noeud du silence qui tombe
au cimetière des tombes, passé plaqué par terre,
raison oubliée en rappel, songes d'outre-mer aux lignes mystère,
qui avalent les formes et les figures d'un continent amer,
divers de contours s'enfuyant sans harmonie première,
où tout se confond quand les jours sont comme tapis dans l'ombre.
 



Source : Quand les jours...



Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories