Aller au contenu





Depuis : La perversion

Posté par claus, 14 juillet 2019 · 126 visite(s)

 
Elle peut être de tous les milieux, de tous les bords,
elle est à craindre, elle est toujours là à tort,
elle joue sur toutes les gammes, hommes ou femmes, qui charment au fort
de leurs armes, à la tentation de prédateurs ou de proies malsaines d'attaches.
Elle joue de tous les accords des corps, qui se vautrent
dans la fange de la boue, dans la fange de la soie... la perversion.
 
Elle s'infiltre même dans les esprits, les intelligences qu'elle nourrit pour pourrir,
elle est à craindre, elle est toujours là à merci, 
elle joue de tous les prétextes, de tous les contextes, qui la cachent puis la dévoilent
pour mieux déchanter, mieux désillusionner puis dégoûter de tous ses laids retards.
Elle joue dans tous les portefeuilles, qui la pèsent et la soupèsent puis l'achètent sans débat,
même au coeur battant de drames, sonnettes d'alarmes...la perversion.
 



Source : La perversion



Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories