Aller au contenu





Depuis : Une fleur à la boutonnière

Posté par claus, 16 août 2019 · 146 visite(s)

 
Apprends à mettre une fleur à la boutonnière de la vie,
même les jours insipides, apprends à les faire rimer de cris,
avec pissenlit, colchique ou tulipe.
Ils en seront tout ébahis, de ce gris qui vire au jaune
comme un coucher de soleil, au miel mouettes de la mer en overdose.
 
Apprends à mettre une fleur à la boutonnière de la vie,
même les jours cafard hâve, apprends à les épeler
avec pivoine, pétunia ou même humble pâquerette.
Ils en deviendront tout agréables
comme cette ambiance blafarde qui se frotte les joues,
et repart avec un feu intérieur attisé par la flamme flambeau du meilleur.
 
Apprends à mettre une fleur à la boutonnière de la vie,
même les jours d'ennui morose, ouvre une fenêtre au soleil qui luit,
à la palette d'un jardin à foison parmi les roses, les soyeuses primevères et les lys.
Coupes-en une, celle qui te plaît le plus, et mets-la dans un vase,
et pose-la sur la table...
Il ne te reste plus qu'à contempler cette nature morte ainsi composée,
cherche la forme pour la représenter et tasse l'ennui morose macéré,
sous les tomes et les pages d'un art à chaque fois réinventé.
 



Source : Une fleur à la boutonnière



Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories