Aller au contenu





Depuis : Se saouler de mots

Posté par claus, 10 octobre 2019 · 42 visite(s)

 
Se saouler de mots comme on boit un alcool fort,être grisé jusqu'à en avoir la tête qui tourne. Pirouetter la vie, tête à queue jusqu'au délire; entendre l'indicible au beau milieu de palabres incohérentes et vibrer de tout son cœur à corps aux mains de la prononciation du désir.
Se saouler de mots à ne plus savoir ce que l'on dit mais parler, parler, parler à l'éternelle fontaine de l'eau des phrases qui désaltère les coeurs secs. Dire finalement le plus important retourné dans tous les sens : taire le silence pesant et l'alléger de mots aux doux bruits d'une présence.
Se saouler de mots à oublier le temps qui passe et avale rêves et espoirs ensemble, se cramponner à sa langue pour exprimer d'un ton grave le plus fragile: ce lien qui, tissé de mots, nous réunit au plus fort de la vie.
 



Source : Se saouler de mots



Derniers billets

Derniers commentaires

Catégories