Aller au contenu

michelconrad' Blog



Du haut de notre rêve

Posté par michelconrad, 28 mai 2019 · 130 visite(s)

Composer un bouquet de fleurs, qu’il soit sobre ou luxuriant, c’est, un peu, donner à voir sa conception de la vie, sa conception du bonheur. Il en est de même pour ces agencements de fleurs de rhétorique, parler, écrire. Tout nous révèle, tout révèle nos quêtes les plus secrètes, cette recherc...


Désertée des étoiles

Posté par michelconrad, 27 mai 2019 · 144 visite(s)

On vit plusieurs vies dans une seule, et ces vies s’éloignent, tour à tour. On traverse plusieurs bonheurs et plusieurs désespoirs : il s’effacent. Reste le Temps, celui de l’angélus de l’aube, celui de l’angélus du soir, qui, sournoisement, nous entraîne là où nous ne voulons pas...


Un marronnier en fleurs

Posté par michelconrad, 26 mai 2019 · 149 visite(s)

D’une lenteur extrême
les fleurs tombent des arbres,
 
et font des diadèmes
dans les cheveux des femmes,
 
il surgit quelque chose
dans les jours de malheur,
 
un nuage, une rose,
  un marronnier en fleurs,
 
-- la plus infime cause
peut  éclairer ton cœur.
 
 ...


« Comme des suppliciés »

Posté par michelconrad, 24 mai 2019 · 58 visite(s)

« Et s’il est encore quelque chose d’infernal et de véritablement maudit dans ce temps, c’est de s’attarder artistiquement sur des formes, au lieu d’être comme des suppliciés que l’on brûle et qui font des signes sur leur bûcher. » Ce qui doit retenir l’attention, dans...


Sur la rivière

Posté par michelconrad, 19 mai 2019 · 161 visite(s)

La pie, ailes ouvertes,
plane sur la rivière,
 
qui a la couleur du limon,
– et  le vent s’est arrêté.
 
 
 


19/5/19


Transitoire

Posté par michelconrad, 15 mai 2019 · 187 visite(s)

Tout est transitoire, comme cette vie même. Un jour, cette maison ne sera plus ta maison et ton jardin. Si tu y reviens (dans l’hypothèse où tu serais encore en vie), peut-être le nouveau propriétaire, te regardant d’un œil suspicieux, ne te laissera-t-il même pas entrer ? Et si tu n’es plus de ce mon...


Au fond de nous

Posté par michelconrad, 12 mai 2019 · 176 visite(s)

La seule chose que ni le vent, ni la tempête ne peuvent nous enlever, c’est cette urgence de l’amour qui brûle au fond de nous.
 
 
12/5/19
 
 
 
 
 
"Ikebana" (10/5/1) . Tous droits réservés
 
https://nsa40.casima...33315743278.jpg


Pour un jardin

Posté par michelconrad, 07 mai 2019 · 176 visite(s)

Les arbres étaient les âmes de ce jardin. A l’automne, les noyers dispensaient avec générosité leurs petites noix, innombrables, qui, toutes, disaient les soleils enfuis. Au printemps, le magnolia dressait ses candélabres de nacre et de rose, pour quelques jours, avant que tout s’en aille, là où va toute...


Travailleurs de la nuit

Posté par michelconrad, 06 mai 2019 · 156 visite(s)

Sur le chemin qui mène à la forêt , *** m’offre un brin de muguet. Quand je suis de retour au village, c’est, déjà, le crépuscule. Deux habitants s’apprêtent à prendre leur voiture, pour leur travail de nuit. Je m’entretiens brièvement avec chacun d’entre eux.
 
Je m’...


Un cri

Posté par michelconrad, 04 mai 2019 · 167 visite(s)

« Là, pas d’espérance,
Nul orietur,
Science avec patience,
Le supplice est sûr ».
 
C’est toujours de  « supplice » que nous parle l’auteur d’ « Une saison en enfer » :
 
« et enfin, quand on a faim et soif, q...





Mai 2019

D L M M J V S
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Derniers billets

Derniers commentaires